AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 THE REASON ♣ MICAH

Aller en bas 
AuteurMessage
Micah Whisterdale
A.D.M.I.N.I.S.T.R.A.T.E.U.R.
A.D.M.I.N.I.S.T.R.A.T.E.U.R.
avatar

Messages : 3336
Date d'inscription : 03/10/2009

MessageSujet: THE REASON ♣ MICAH   Sam 27 Nov - 16:46


𺰠IDENTITY CARD °ºð




    copyright

    ● NAME: Whisterdale
    ● FIRST NAME(S): Micah Bartholomé
    ● A G E : 26 Y.O
    ● BIRTH DATE: 20 august
    ● N A T I O N A L I T Y : Américaine
    ● J O B : Sans emploi
    ● S I T U A T I O N : Célibataire



𺰠PHYSICAL °ºð

    Je suis:
    Blond[] Châtain clair[x] Châtain[] Brun[] Roux[]
    J'ai les cheveux:
    Très longs[] Longs[] Mi-longs[] Courts[] Très courts [x]
    J'ai le visage:
    Rond[] Long[] Plutôt carré[x]
    J'ai la peau:
    Mat[] Foncée[] Clair[x] Pâle[]
    J'ai les yeux:
    Bleus[x] Verts[] Marrons[] Noirs[]
    J'ai:
    Un petit nez[x] Un long nez[] Un gros nez[]
    Mes lèvres sont:
    Fines[x] Très fines[] Pulpeuses[]
    Je suis:
    Grand[x] Moyen[] Petit[]
    Je suis:
    Très mince[] Mince[] Rond[] Plutôt fort[] Musclé [x]
    Je suis plutôt:
    Fashion[x] Basic[x] BCBG[] Gothique[] Rockeur[x] Autre []

    Autre chose à dire?Il a pas mal de tatouage sur le corps, fait à différents moments de sa vie.




𺰠CHARACTER °ºð

Micah n'est pas quelqu'un de très compliqué en réalité. Il a un caractère facile à cerner, mais dur à supporter. Tout d'abord, très observateur, il relève toutes les mimiques des gens, analyse les moindres faits et gestes et ayant une grande mémoire, il retient les visages et leurs habitudes. Micah est très réfléchi. Il fait rarement les choses sans avoir tourné sept fois sa langue dans sa bouche -façon de parler- or quand il est en colère, il ne réfléchit plus et peut même être violent. Il a apprit à maitriser sa colère, mais quand il sort de ses gonds, dur de l'arrêter. Boule de nerfs, il garde toujours tout pour lui, il ne parle pas de son passé, de ses sentiments, et parfois, ça explose... Assez mystérieux sur lui, ça l'agace quand on le questionne trop. C'est un jeune homme qui sait malgré tout profiter de la vie. Souvent avec un sourire aux lèvres, il est sociable mais surtout, il inspire confiance aux gens. Sortir de temps en temps ne le dérange pas, voir une comédie au ciné lui fait plaisir, il se contente de peu pour se sentir bien dans sa tête. Loin d'être un grand stressé, il a toujours -ou presque- la maitrise de lui et se refuse de la perdre. Bon après... Le décrire dans les détails me prendrait un temps fou, donc je vous laisse découvrir la suite par vous même...




𺰠STORY °ºð

4 YEARS OLD
♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️

« Micaahh !! Lâche ton frère ! Non on ne mords pas ! MICAAAAHH !! » S’écria Yvana, la jeune mère complètement dépassé par ses deux fils qui se battaient, encore. Micah, 4 ans, et Sasha, 3 ans, passaient leur temps à se chamailler entre deux courts moments de complicité qui finissaient toujours avec les poings. La jeune femme était en plus de ça enceinte de son troisième enfant. A seulement 23 ans, on pouvait dire qu’elle avait une vie de famille accomplie, mariée depuis 6 ans avec le père, et elle travaillait par internet, ayant un site internet qui rapporte gros. Micah était leur premier fils. Turbulent, violent, colérique, mais pleins de bonnes intentions et avec un petit sourire angélique qui faisait craquer sa mère… Sale gosse ! Le petit blond –d’ailleurs le seul à arborer cette couleur dans la famille- s’approcha de sa maman avec ce fameux sourire : « Pardon maman… Mais c’était ma voiture, pas la sienne, c’est Papa qui me l’a donné… » . Un soupir, une bise sur le front avant de dire : « Retournes jouer va. » .

10 YEARS OLD
♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️

Alors qu’il rentrait du collège, marchant tranquillement dans la rue du grand lotissement où il habitait, il discutait avec Annah-Lynn, sa petite sœur. C’est lui qui la récupérait à l’école primaire avant de rentrer ensemble. Sasha était à présent dans un centre spécialisé. Suite à une forte fièvre et des convulsions, il s’est retrouvé avec un retard mental et physique assez difficile à vivre pour les Whisterdale. Micah avait eu beaucoup de mal à accepter l’handicap de son frère, qui avait eu lieu il y a maintenant 1 an, car deux jours avant, il l’avait trainé de force dehors, en pleine nuit alors que l’orage grondait pour relever le défi de sauter dans la piscine. Sa mère l’avait accusé, et même si elle s’était excusé le lendemain, Micah s’en voulait toujours. Annah-Lynn ne comprenait pas vraiment la situation, elle était petite, et pleine de vie. Elle sautillait en chantonnant un air entendu à l’école avant de passer une main dans ses cheveux blondis par le soleil de l’été : « Mimi, on ira en vacances avec papa et maman cette année ? » j’ai posé mon regard dans le sien avant de répondre d’un simple haussement d’épaule : « Je ne sais pas… Je ne pense pas Naly, ils veulent surement rester avec Sasha, et peut être le prendre à la maison pendant les deux mois d’été… » Elle fit une petite moue, calmant ses pas enfantins et marchant à côté de lui avant de dire d’une petite voix : « Mimi… Il va redevenir normal un jour, Sasha.. ? » . Les yeux bleus du petit blonds s’humidifièrent légèrement, regardant ailleurs et remontant son sac sur son dos. C’était sa faute si son petit frère était dans ce centre, s’il était handicapé et qu’il ne pouvait plus vivre chez eux… C’était sa faute s’il avait régressé comme ça… Il ne répondit pas à sa sœur, trop occupé à regarder trois garçons sur le trottoir d’en face, qui rigolaient, se moquaient tout en pointant du doigt Micah : « Alors Micah, ton frère bave toujours ? Il pousse toujours ses cris comme un singe ?!! » et un ricanement en prime. Le blondinet, rouge de colère, laissa son sac tomber au sol avant de courir vers eux et se jeta sur le type qui avait parlé. Un voisin, qui se retrouva avec la face contre le sol et roué de coup tandis qu’Annah-Lynn hurlait pour qu’il arrête… On ne touchait pas à sa famille, on ne parlait d’eux en mal…

16 YEARS OLD
♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️

Le lycée, ou le lieu de règne de Micah. Beau gosse, président des élèves en plus champion de boxe de son lycée, c’était un adolescent comme les autres, ou plutôt, un adolescent qui avait tout ce qu’il voulait. Micah était appuyé contre un mur, en train d’embrasser une fille qu’il connaissait à peine quand on lui tapota sur l’épaule. Un soupir, il poussa la demoiselle d’un geste de la main avant de poser ses yeux bleus sur la personne qui n’était autre qu’un joueur de basket : « Micah, pour la fête de la saint valentin, tu as fini le papier ? » En guise de réponse, un signe de tête : « et tu sais avec qui tu y vas ? » en guise de réponse, un haussement d’épaule. Il esquissa un soupir puis finit par s’éloigner, les mains dans les poches. Sa vie lui plaisait, il faisait un peu ce qu’il voulait, régnant presque en maitre sur le lycée. C’est alors qu’on entendit le micro s’activer : « Micah Whisterdale est attendu dans le bureau du proviseur, merci. » Qu’est-ce qu’il voulait le vieux encore ? Le grand blond se dirigea alors vers le bureau, et lorsqu’il rentra, il vit ses vieux, assis. Les sourcils froncés, il déclara alors : « Hey, je ne sais pas ce que j’ai encore fait mais… » « Micah, attends s’il te plait. Tes parents sont venus te chercher, et ont signé trois jours d’absence pour toi, un camarade te gardera les cours. » Il a simplement acquiescé, n’ayant pas cherché à comprendre car il savait qu’il n’obtiendrait rien. Alors il est sortit avec eux, et le jeu du roi du silence commença. Qui allait parler en premier ? C’est le paternel, une fois dans la voiture : « Micah, si on est venu te chercher, c’est pour te parler de quelque chose d’important… » . A dire vrai, il n’écoutait pas vraiment, regardant une blondinette passer. C’était une amie à lui, même si faut l’avouer, il ne pouvait pas la supporter quelques mois auparavant. Mais il y a quelques semaines, il l’avait aidé à une des nombreuses fêtes où il allait. Elle avait consommé du GHB contre son gré et il s’était occupé d’elle ce soir là. Mais il revint à la réalité quand il entendit : « Je crois que Sasha a des soucis. Mais il ne veut pas nous parler. Alors on l’a prit à la maison pendant trois jours, et comme vous aviez toujours été proche tous les deux, on s’est dit que tu pourrais… » Il regardait par la fenêtre. Sasha, il avait du mal à lui parler, à faire comme si de rien n’était. Il se sentait coupable de vivre sa vie alors que lui avait un esprit d’un enfant de six ans, qu’il arrivait tout juste à s’exprimer correctement. A dire vrai, il venait que très rarement le voir dans son centre, une à deux fois par semestre, mais Sasha avait toujours cette lueur en me voyant qui lui poignait le cœur de culpabilité. Comment pouvait-il l’idolâtrer alors qu’il était là à cause de lui ?

(…)

Trois mois se sont écoulés depuis ce jour là, et Sasha tapait dans un sac de sable, de toute ses forces, dans la salle de musculation du lycée. La sueur perlait sur son front, et il sentait ses veines palpiter dès qu’il arrêtait quelques secondes l’effort. Mais il en avait besoin, surtout ces derniers jours, il en avait besoin. Ses parents venaient de lui annoncer leur divorce, et Sasha l’avait senti. C’est pour ça que ça n’allait pas, il avait senti la frustration de ses parents, mais le pire dans tout ça était qu’Yvana et Cedric se déchiraient, se disputaient, et le verdict tomba. Lui resterait avec son père, et Annah-Lynn partirait avec sa mère. C’était dur pour lui d’accepter d’être séparé de sa petite sœur… « Je ne sais pas ce que le sac t’a fait, mais je le plains » dit une voix féminine qui résonnait parmi les habitacles de ferraille. Micah leva ses yeux bleus sur son interlocutrice et esquissa un petit sourire en voyant Jillian : « Tu as déjà eu l’impression que tout s’effondre ? Que ce que tu croyais solide finisse pas tomber, et que les morceaux, tu n’arrives pas à les recoller ? » . Elle acquiesça d’un signe de tête avant de répondre : « Tes parents, toi aussi hein ? Je sais que ce n’est pas facile, mais tu verras, tu vas t’y habituer… Je me suis bien habituer à leur mort… » . Et il a acquiescé avant de poser sa tête sur son épaule, le regard dans le vide…

20 YEARS OLD
♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️

Voilà un peu plus de trois ans que les parents de Micah ont divorcé. Sa mère n’avait pas déménagé très loin, ne voulant pas laisser Sasha et ne pas partir trop loin de Micah pour qu’il puisse venir de temps en temps. Le voilà maintenant à la faculté, avec Jillian, depuis 2 ans et il étudiait la criminologie. Il s’y plaisait assez, mais on lui avait conseillé de se calmer s’il voulait faire carrière dans le fédéral ou même la police car il était toujours aussi impulsif et colérique. Mais c’était sa façon d’être… En tout cas, il parlait beaucoup avec la jeune fille, mais il n’y avait rien entre eux. De l’amitié, même si parfois, il aurait voulu plus mais c’était une de ses rares amis, alors il ne voulait pas gâcher ça. Ce jour là, il avait décidé d’aller voir son petit frère à son centre spécialisé. Ca faisait longtemps qu’il n’avait pas parlé avec lui… Il arriva à l’accueil et se présenta, et on le dirigea vers sa chambre. Tiens, on l’a changé d’emplacement ? Il marcha dans le couloir, accompagné d’une infirmière, croisant le nouveau psychiatre qui s’occupait de lui, et entra dans sa chambre. Rien qu’en voyant sa tête, il remarqua que quelque chose n’allait pas. Il était assis dans le fauteuil, le regard… Drogué. « Hey Mec, c’est moi… » Il ne se retourna même pas. Micah fronça les sourcils et s’assit à côté de lui, près de la fenêtre. Sasha leva la tête vers lui et lui adressa un pseudo sourire avant de répondre : « Mimi… Je suis fatigué tu sais… Mais je suis contente que tu sois là » . C’était étrange de le voir aussi flasque, alors qu’habituellement, il racontait sa journée, il parlait sans qu’on puisse l’arrêter, comme un enfant le faisait. Micah comprit le fond de la chose un mois plus tard. Il en avait parlé à ses parents, et eux même ont trouvé ça anormal. Et la vérité tomba. Sasha était victime de drogue abusif, mauvais traitement et selon certaines rumeurs, de viol…

(…)

« …Non coupable ! » Et le marteau tomba sur le socle, dans un bruit sourd. Micah se leva de la salle et partit en claquant la porte. Des infirmières avait témoigné pour abus sur son frère, des examens médicaux attestaient, mais monsieur le psychiatre avait un soit disant bon alibi du fait qu’il était marié, heureux en ménage selon celle qui lui servait d’épouse, un très bon dossier concernant ses actes médicaux et a mit la faute médicamenteuse sur les infirmières et d’autres arguments pas crédible aux yeux du blondinet. C’est Micah qui l’avait poursuivi en justice. Le docteur Whealer sortit de la salle et s’approcha du grand blond avant de dire dans un murmure, très près de lui : « 2-0… Loupé jeune homme… Vous n’allez pas réduire ma carrière au silence, vous n’êtes qu’un morveux… L’avantage de travailler avec des handicapés, c’est qu’ils ne parlent pas, surtout drogué… » . Un sourire narquois, un poing qui se serre et la mâchoire qui se crispe. Micah le regarda partir, tandis que son frère sortait de la salle d’audience. La justice ne pouvait plus rien faire, il avait déjà fait appel, et l’affaire était classé… Le soir même, Micah accomplit la pire chose qu’il aurait put commettre. Il alla dans le cabinet du docteur Whealer. Il toqua et on lui ouvrit. Le portable sur magnétophone pour enregistrer la conversation, une dispute éclata. Micah poussa à bout le médecin qui finit par lâcher : « Ton frère est une tafiole ! Une belle petite fiote ! Et je suis sûr qu’il a aimé ça ! Oui je l’ai fait, oui ! Mais s’il a rien dit, qu’il m’a pas balancé, c’est parce qu’il prenait son pied ! » Et là, un grand coup de poing dans son visage, puis un second, et un troisième… Encore, et encore, jusqu’à ce qu’il ne se débatte plus, jusqu’au moment où ses bras tombèrent le long de sn corps, jusqu’au moment où sa poitrine ne se soulevait plus, et même encore après, par colère, pour que justice soit faite…

« Bonsoir… Je viens me rendre car j’ai tué un homme. Le docteur Whealer. Ce soir même, je l’ai battu à mort et je suis tout à fait conscient de mes actes ».


22 YEARS OLD
♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️

Au début, les flics ne l’ont pas cru. Jamais, ou qu’à de très rares cas, un tueur se rendait la demi-heure suivant son crime, le temps de faire le trajet en fait. Et pourtant, c’était vrai. L’inspecteur Wathley, 16 ans de métier, n’avait encore jamais vu ça… Et pourtant, quand ils se sont rendu dans le cabinet du docteur Whealer, il était mort, stagnant dans son sang… Son premier jugement eut lieu deux jours après, et il vu placé en cellule dans le quartier haute sécurité avant son procès. Le pénitencier, il n’aurait jamais cru y mettre les pieds un jour, rien ne le prédestinait à y aller. Et bien voilà… Ses parents lui tournèrent le dos, mais l’avantage de cette épreuve fut leur rapprochement. Ils se parlaient sans s’entretuer… Même si dans un sens, ils étaient compatissants de ses actes, il avait tué un homme… Micah se fit très vite une place dans la prison. Les premiers jours, il entendait murmurer dans les couloirs : « Il parait qu’il tué le type à mains nus, et qu’il est mort sous le cinquième coup… » ou même : « Il parait que c’est un tueur à gage… ! » voilà qui le faisait sourire malgré la situation. Jusqu’au jour où il s’est battu avec le type qui « régnait » sur le secteur… Il n’eut presque plus aucune emmerde quand les langues de putes ont parlé et qu’ils ont su que Charlie était à l’infirmerie pour deux semaines… Et c’est deux ans après qu’on le sortit de son trou pour son procès, au tribunal. Tant de gens venus pour lui… Sa sœur était là, mais pas ses parents. Il s’en fichait de toute manière. A la barre, menotté comme si j’allais fracasser la tête du juge, la procureur commença à me cuisiner, du moins, essayait… « Pourquoi l’avez-vous tué ? » « Parce que je ne voulais pas qu’un mec qui abuse ou a abusé de ses patients, de mon frère continue d’exercer » répondit-il sur un ton plus que calme. « Vous avez donc décidé de faire justice vous-même en le tuant » « c’est exact » « Vous êtes donc conscient que vous l’avez tué ? » « Bien entendu, j’ai tapé méthodiquement pour qu’il souffre un peu avant de mourir » « Monsieur Whiterdale ! Vous vous rendez compte que vous enfoncez votre cas ?! » Il répondit alors au tac-au-tac : « Mademoiselle Donovan, je sais que vous n’attendez qu’une chose, que je nie mon crime. Mais ce n’est pas le cas. J’ai tué cet homme, j’ai totalement contrôlé ma situation. » « Donc vous l’avez tué de sang-froid, sans même… » « Objection ! » S’écria l’avocat de Micah tout en se levant : « Mon client était sous la colère et l’injustice à ses yeux du au procès du docteur Whealer qui avait eu lieu le jour même ! » « Objection acceptée, une autre question maitre Donovan ? ». Voilà comment s’est passé son procès. Et il fut condamné à seulement 6 années de prison ferme… De nouveau injuste aux yeux de Micah. Il avait tout de même tuer un homme, et il prenait si peu.


26 YEARS OLD
♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️♦️

Le monde avait changé. La fameuse montée des eaux avaient eu lieu, et beaucoup de prisonniers y étaient restés. Micah faisait parti de ceux qui avaient eu leur place sur un des bateaux prisons, il y a quelques mois de ça. Il fût libéré le lendemain de la montée des eaux, et déposé sur un bateau-ville américain. Le début d’une nouvelle vie… Son objectif, savoir si sa sœur, son frère et ses parents étaient toujours en vie. Mais comment y parvenir ? Il était complètement perdu, à peine au courant des dernières nouvelles mondiales… Il découvrait. Et c’était pour lui l’heure d’un nouveau jour, d’un nouveau départ… Il s’approcha d’une cabine téléphonique et mit quelques pièces de monnaie qu’on lui avait rendu à sa sortie de prison. Appuyé contre la cabine, tapant un numéro de téléphone portable avec un espoir déjà faible à cause de ce nouveau monde. Tut…. Tuuut…. Tuuut… « Allô ? » Un battement de cœur plus fort que les autres en entendant la voix : « Jillian, c’est Micah… ».




¸¸.•´¯`•.¸¸¸.•´¯`•.¸¸¸.•´¯`•.¸¸¸.•´¯`•.¸¸¸.•´¯`•.¸


𺰠UN PEU DE HORS JEU °ºð

ACTEUR/ACTRICE DE VOTRE PERSONNAGE: CAM GIGANDET I love you
CODE REGLEMENT: haha la blague :p

PSEUDO: Worthleberry
AGE: 1000................00000 ans
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM? lol
NIVEAU RP SUR 10? 10 Cool

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
THE REASON ♣ MICAH
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» give me a reason to trust you ★ ft. marcus.
» The reason [PV CHASE]
» USA humiliates Toyota internationally for no reason
» Elisez vos meilleurs Rps
» Has Sean Penn been recruited by Jean-Claude "Baby Doc" Duvalier?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Golden Reborn (forum RPG) :: --| L A M A I R I E |-- :: ●● L'Etat Civil-
Sauter vers: